Comment se préparer à l’épilation à la lumière pulsée

Une séance d’épilation à la lumière pulsée ou épilation au laser nécessite quelques précautions simples pour garantir à la fois votre sécurité et la réussite de votre traitement définitif de la pilosité.

Précautions de sécurité de l’épilation à la lumière pulséeépilation à la lumière pulsée

La zone à épiler par la lumière pulsée ne doit pas être exposée au soleil avant ce traitement. En effet, les mélanocytes (petites cellules-usines à fabriquer la mélanine du bronzage) seraient alors en phase active de synthèse de mélanine (pigment) et risqueraient d’être endommagés en raison de la surchauffe de cette dernière. Rappelons que la mélanine du bronzage est strictement la même que celle qui, contenue dans le poil, permet, en absorbant la lumière du LASER, le dégagement de chaleur utile à la destruction définitive du follicule.

Il existe également des contre-indications absolues à l’épilation au laser médical comme la grossesse par principe médico-légal.  Les médicaments photo-sensibilisants (certains antibiotiques, hormones, et surtout le Roaccutane utilisé dans le traitement de l’acné sévère) empêchent tout traitement par laser ou Lampe Flash pendant les 6 mois qui suivent l’arrêt de ces médicaments.

La douleur ressentie par certains sur des zones réputées sensibles peut se régler grâce à l’usage d’anesthésique local en crème. Cependant, les équipements laser modernes disposent tous aujourd’hui, de systèmes de refroidissement performants (air glacé, gaz cryogénique, plaque de contact réfrigérée…) qui minimisent considérablement le problème et rendent les séances laser beaucoup plus confortables.

Pour garantir la réussite de votre épilation à la lumière pulsée

La zone à traiter par la lumière pulsée doit être glabre. Les poils qui « dépassent » brûlent au contact de l’air et, en plus de dégager une odeur de « poulet grillé », ils répandent dans la pièce des microparticules organiques peu agréables à respirer. Ils risquent, en plus, de provoquer des brûlures sur la peau.

Mais attention, les poils ne doivent pas être épilés à la cire, à la pince ou par d’autres moyens plus exotiques (sucre, fil…). Il faut en effet que la racine soit intégralement conservée dans le follicule pour qu’en absorbant la lumière du laser, elle permette la destruction de son bulge et de la matrice. Le rasage est donc la seule manière de préparer une zone à une séance d’épilation laser ou Flash, ainsi que la crème dépilatoire, en particulier pour les visages féminins.épilation lampe Flash

Certaines zones, appelées zones à problème, « répondent » au traitement laser d’une manière paradoxale en voyant leur pilosité stimulée au lieu d’en être débarrassée! La quantité de duvet englobé dans la pilosité totale semble être un critère déterminant pour ces endroits difficiles que sont chez les femmes : les pattes, les seins, les avant-bras et les bras et même parfois le côté haut des cuisses. Chez les hommes il s’agit du haut des épaules et des bras.

About The Author

No Comments

Leave A Reply